Rechercher

Noël en conscience

Cette année 2019 a été un cru mouvementé, perturbant, agité, joyeux, créatif et riche de rencontres. Cette année qui fera sa révérence dans quelques jours apporte à chacun son lot d'expériences, d'apprentissages, d'envies et de projets à mettre en oeuvre, qui donnent en-vie !



Au nom d'Eiki Libre, je vous remercie pour votre présence, votre conscience, votre patience dans vos traversées troublées, votre joie, votre regard bienveillant et votre vulnérabilité.


Mes aspirations pour 2020 ? Poursuivre ce qui m'anime déjà depuis plus de 3 ans : accompagner les chemins de vie, orienter des projets vers de nouveaux publics, et proposer des collaborations avec d'autres professionnels au cœur de la conscience. Vous le découvrirez au fil de l'eau.


Une formatrice de l'Afpa, Claire, aimait à dire "choisir c'est renoncer".. j'avais plaisir à la citer lorsque j’exerçais encore dans ce domaine du reclassement professionnel et de l'orientation.

Aujourd'hui, j'aime à dire que choisir c'est mettre en mouvement des aspirations, des orientations tout en s'accordant la possibilité de se tromper, de faire marche arrière, de choisir de nouveau sans s'alourdir des pensées, points de vue ou jugements ; Bien évidemment, il s'agit aussi d'un clin d’œil aux incréments de 10 secondes d'Access Consciousness..


Cette année m'a appris à quel point assumer ses choix et se donner la possibilité d'être totalement soi-même est un véritable cadeau. Osez être VOUS, le véritable VOUS.. il ne s'agit ni d'une évidence, ni d'une leçon, juste d'une possibilité qui vous est possible chaque jour et à chaque instant..se détacher des jugements et des points de vue, dépasser nos cadres éducatifs ou familiaux...et vivre la vie qui donne en-vie.

Noël est aussi la période qui nous apprend beaucoup sur nous et nos regard vis à vis de la fête familiale ou symbolique.


Je citerai simplement, le Dalai-Lama :

"Chacun arrive à Noël avec son rêve du Noël idéal. En fonction de ce qu’il a vécu – ou pas – pendant son enfance. Encore une chose à réparer, comme une montre aux rouages grippés… La véritable sagesse consisterait ici à faire – je pèse mes mots – : le Deuil de Noël ! C’est-à-dire pour chacun de renoncer à l’idéal imaginaire pour faire du moment présent un idéal vécu. Vivre la réalité d’une fête de famille en décelant, au cœur de chaque échange, les étoiles qui scintillent.

La magie de Noël est alors faite de tous ces petits renoncements à ce qui aurait pu être… en se tournant résolument vers ce qui est… le bonheur y réside !"


Alors que tout autour de nous pourrait renvoyer à des peurs anciennes, collectives (guerres, attentats..) ou individuelles (le manque, la maladie..) que les médias sont bien souvent de véritables saboteurs de l'optimisme collectif, cette période de Noël nous rappelle à quel point il est primordial d'alimenter un nouvel égrégore de l'optimisme, du renouveau, d'autres préféreront parler de paradigmes.

Eviter les écueils de discours culpabilisants ou jugeants si fréquents : "rien ne va plus", "le monde devient violent", 'les jeunes ne veulent plus travailler", "de toute façon, je n'ai pas le choix".. et nourrir un regard non pas naïf ou utopique... juste nouveau et emprunt de positivité, de créativité, du faire ensemble.

Vous connaissez peut-être la loi de l'attraction selon laquelle "nos pensées créent notre réalité" ; nous agissons en quelque sorte comme de aimants humains, émettant nos pensées et nos émotions et attirant davantage ce que nos avons émis.


Alors oui, tout comme Voltaire, "décidons d'être heureux, parce que c'est bon pour la santé » et faisons de cette période de noël un temps de paix, de pause, de joie au-delà de tout clivages !


Nathalie Le Cam, Eiki Libre - Déc 2019






EIKI LIBRE - NATHALIE LE CAM - BREST - FINISTERE

Id SIRET : 518 390 349 00018

TVA non applicable - article 293 B du CGI »